14 mars 2018

« Un faux retraité de 117 ans installé en Algérie percevait une pension de retraite ! »

Contribuables associés s’est emparé du rapport de la Cour des comptes révélant une fraude de plus de 200 millions d’euros au niveau des caisses de retraite, au profit de « faux retraités » en Algérie, au Maroc ou en Italie. Un faux retraité de 117 ans installé en Algérie percevait une pension de retraite…

L’association a été ignorée par Agnès Buzyn, ministre de la Santé et chargée du dossier, mais entendue par le Premier ministre, Édouard Philippe, qui a dit « faire de la lutte contre la fraude sociale une priorité ».

Mais Contribuables associés continue à suivre le dossier de près.

Qu’avez-vous relevé d’intéressant dans le rapport de la Cour des comptes et qu’avez-vous fait ?

200.000.000 d’euros de prestations retraites sont détournés à l’étranger par des ressortissants de pays comme l’Algérie, le Maroc, l’Italie, le Portugal et l’Espagne.
Nous avons donc alerté dans un premier temps Agnès Buzyn, la ministre de la Santé et toujours en charge de ce dossier. Nous comptions nous rendre au ministère pour lui remettre les dizaines de milliers de signatures à notre pétition. Elle nous a fait savoir que son emploi du temps ne lui permettait pas de recevoir les contribuables.
Nous nous sommes donc adressés au Premier ministre, Édouard Philippe, qui lui a bien pris en compte notre demande. Il nous a fait savoir qu’il faisait de la lutte contre la fraude aux prestations retraite à l’étranger une de ses priorités. Nous nous en félicitons. Nous sommes aussi heureux de voir que la mobilisation des Français et des contribuables a payé en la matière.

On ponctionne les retraités avec la hausse de la CSG et, en même temps, l’argent des caisses de la sécu s’envole pour des personnes qui n’y ont pas le droit…

Il y a 53.000 retraités fantômes à l’étranger. La Cour des comptes a pointé par exemple un faux centenaire algérien de 117 ans qui touche une retraite française dans son pays. Avec le matraquage fiscal dont sont victimes les retraités, notamment avec l’augmentation de 1,7 % de la CSG, cette affaire des retraités fantômes à l’étranger est bien mal venue.

Allez-vous lancer d’autres actions à ce sujet ?

La réponse du gouvernement est positive, mais nous n’en restons pas là. Les contribuables et Contribuables Associés restent sur le pied de guerre. Nous avons dans un second temps écrit à Didier Migaud et à la Cour des comptes qui avait levé ce lièvre afin que la Cour des comptes regarde de très près ce que va faire le gouvernement en la matière.
Contribuables Associés va également suivre le dossier de très près.

Commentaires fermés sur « Un faux retraité de 117 ans installé en Algérie percevait une pension de retraite ! »

À lire aussi

« Il faut rationaliser les aides sociales, faire mieux avec moins »

Imprimer ou envoyer par courriel cet articleEmmanuel Macron vient de déclarer que les aide…